Exposition Batman 80 ans

Batman 80 ans : Un genre américain démasqué

Cette année, comme toutes les années depuis 5 ans, je me suis rendu au festival International de la BD d’Angoulême. Une bonne année, il n’a plu que 2 jours sur 4 !!

Je ne vais pas vous parler du Festival en lui-même, peut-être une autre fois. Là je vais me contenter de l’expo Batman 80 ans.

Pour remettre dans le contexte, je me suis rendu à cette exposition le dimanche matin, je voulais y aller à la base le samedi midi, mais lorsque j’ai vu la file d’attente pour l’exposition, j’ai fait demi-tour.

Cette exposition avait lieu à la médiathèque d’Angoulême, ce n’est clairement pas le lieu le plus accessible. Tant mieux me disais-je, comme ça il n’y aura pas trop de monde…. Erreur….

J’y suis donc aller le dimanche matin, vers 9h40, sachant que l’exposition ouvre à 10h. Et là, c’était parti pour 3 heures de queue sous la pluie et dans le froid…. C’était long et pas vraiment agréable. Vers la fin de mon attente, il faisait entrer les personnes par groupe de 10 toutes les 10/20 minutes, c’était très frustrant !!!! Et surtout rageant lorsque l’on voyait les « pro » griller tout le monde et entrer sans faire la queue… Mais bon, quand ça a commencé à bien râler, les « pro » ont du faire la queue dans leur file, c’était déjà plus juste, même si le temps d’attente du prolétariat était de 3h00 et celui des pro d’environ 20 minutes. Heureusement qu’on pouvait admirer la Batmobile de Batman Returns, exposée à l’extérieur.

Une fois à l’intérieur de la médiathèque, encore une queue à faire pour descendre au niveau -1 où se trouve l’exposition. Cette fois-ci l’attente fut plus courte, environ 15 minutes, puis enfin on découvre cette exposition et on comprend alors pourquoi il y a tant d’attente. L’exposition est riche, très riche, beaucoup de choses à voir et à lire, le lieu est assez étroit ce qui fait que l’accès est limité en nombre, sinon on ne pourrait pas circuler.

Tout commence par la présentation du personnage principal, Batman, ces premières apparitions, les histoires marquantes, comme ses origines, sont illustrées par les planches de comics et accompagnées de textes explicatifs.

Puis on arrive dans la Batcave, vraiment très chouette, ambiance sonore avec la musique du film de Tim Burton. On a droit à quelques planches qui nous montrent et expliquent les origines de la Batcave, les plans, les différents objets, les costumes ainsi que les véhicules.

Suit ensuite la présentation des personnages. Ils ont chacun leur petite bio, et comme d’habitude des planches emblématiques.

En avançant un peu, on aperçoit une petite partie consacrée au dessin animé de Bruce Timm, ça fait toujours plaisir.

Pour les méchants, le décor change, on se retrouve à l’asile d’Arkham devant des cellules, chaque cellule contenant son lot d’informations sur les ennemis les plus célèbres du détective.

Et enfin, l’exposition se termine sur une chronologie, ce qui permet de voir l’évolution du Chevalier Noir à travers les âges.

Et bien sûr, à la sortie de l’exposition, la boutique Urban Comics qui nous propose toute sa collection Batman, histoire de bien dépenser son argent maintenant qu’on a été remonté à bloc par l’expo. Malheureusement, j’avais déjà tous les livres qui m’intéressaient… la boutique manquait de goodies, de poster, d’ex-libris, j’ai donc gardé mon argent !

Cette exposition est vraiment très bien faite, adaptée à tous les publics : des fans aux néophytes. Elle est très complète, brasse l’ensemble de l’univers, et permet de découvrir les multiples facettes de Batman. Les planches sont bien choisies et permettent d’avoir un aperçu complet de l’évolution du personnage. Les textes explicatifs sont vraiment pertinents et complets et on a droit à des anecdotes intéressantes comme l’explication du changement de look d’Alfred.

Enfin l’ambiance est très soignée, les décors sont sublimes, surtout la Batcave et la musique d’ambiance donne vraiment envie de rentrer dans l’Univers. 

Je ne regrette vraiment pas mes 3 heures d’attentes, ça valait le coup. C’est sans doute une des meilleures expositions que j’ai pu visiter. Le seul point noir, c’est l’attente, et j’avais vraiment de la peine pour ceux qui en début d’après-midi était au début de la queue, ils allaient devoir attendre encore longtemps, sans doute beaucoup plus que 3 heures, vu la vitesse à laquelle les gens sortaient de l’exposition.

Cet article a 1 commentaire

  1. Ca donne vraiment envie, j’aurai trop aimé pouvoir y aller !!

Laisser un commentaire

Fermer le menu